Psy-t-à dire?

Vous vous demandez quelle différence y a-t-il entre les différentes appellations "psy", vers quelle dénomination se tourner, qui saura vous accompagner en fonction de vos attentes ?

Sur cette page, je souhaite vous proposer une brève présentation des différents métiers psy afin d'éclaircir le sujet.

Imaginez-vous

à l'aube d'un carrefour. Devant vous, une multitude de chemins vous amenant vers votre objectif thérapeutique. Mais lequel emprunter ? Qui pourra vous aider, vous guider dans cette exploration ? De quoi avez-vous besoin ? Quelle pratique, plus qu'une autre, vous sécurise ?

Le psychopraticien

C’est un professionnel de la thérapie. Il part du postulat que la relation d'aide est le point central qui favorisera l'avancée de l'accompagné(e). Il peut travailler à l'aide "d'outils" et/ou techniques différentes tels que la PNL (Programmation Neuro-linguistique), l'analyse transactionnelle, l'hypnose, le dialogue intérieur, les rêves, etc...

Son travail, entre autres, consistera à rendre l'inconscient, conscient, à accompagner son patient / client vers davantage d'autonomie et une avancée en profondeur.

Le psychopraticien s'intéresse aux causes et mettra l'accent sur  le comment, c'est-à-dire "avec ce que je sais de moi, comment puis-je avancer, évoluer, me libérer?".


Le psychopraticien a réalisé un travail sur lui, expérimenté la thérapie. Il détient une certification européenne délivrée par une formation professionnelle allant de 3 à 5 ans. Sa pratique est supervisée (par un thérapeute expert : superviseur) et respecte un code de déontologie particulier qui sécurise la relation en thérapie.

Le psychologue clinicien

C’est un professionnel ayant suivi un cursus universitaire qui détient un master de la faculté de psychologie (Bac +5). En fonction de sa provenance, il aura étudié différentes approches (chaque université a un programme propre). Il a suivi un enseignement portant sur les psychopathologies (les troubles mentaux), sur le fonctionnement biologique du cerveau et sur les différents courants de la psychologie clinique. Il a appris à parfaire un diagnostic et travaille avec l’aide de tests et outils de diagnostics. Le psychologue travaille en étroite collaboration avec les psychiatres.
La consultation avec un psychologue peut être prise en charge par la sécurité sociale à condition d’être réalisée au sein d’un CMP (Centre Médico-Psychologique) et détenir une prescription médicale. Sa profession est référencée sous un n° ADELI.
Le psychologue n’est pas tenu d’entamer une psychothérapie pour accompagner une personne et n’a pas l’obligation de soumettre sa pratique à une supervision. Il répond cependant aux critères du code de déontologie des professions "psy".

 

Le psychiatre

Il est médecin spécialisé en psychiatrie et a étudié à la faculté de médecine. Il est expert des maladies mentales (psychoses). Il est le seul de la profession des métiers « psy » à pouvoir prescrire un traitement médicamenteux.
Sa prestation médicale est couverte par la sécurité sociale. Sa profession répond à l’ordre des médecins. Pour devenir psychiatre, il ne lui est pas tenu d’engager une psychothérapie lui-même.

Une séance peut aller de 15 minutes à davantage.

 

Le psychanalyste

Il est un analyste et s’apparente à différentes écoles selon son choix (Freudienne, Lacanienne, …). La place du divan représente bien cette profession, la personne allongée déroulera le flux de ses pensées que le professionnel, en retrait, analysera à l’aide d'associations libres, de la langue des oiseaux, etc. afin de faire émerger à la conscience la nébuleuse des pensées, des affects refoulés de l’inconscient. Le but de son travail n’étant pas une répercussion sur l’avenir mais plutôt comprendre son fonctionnement inconscient.

En conclusion, nous pourrions dire que le psychanalyste traite davantage le "pourquoi" (les causes) et non pas le "comment" (que faire avec aujourd'hui).

Entamer une analyse est parfois un long processus, certaines personnes suivent une psychanalyse toute leur vie.
Le psychanalyste aura lui-même suivi une analyse durant son cycle d’étude d’une durée d’environ  5 ans.         

 

Le psychothérapeute

Le psychothérapeute regroupe désormais (depuis 2010), les psychiatres de manière automatique. Tandis que les psychologues et médecins devront être formés à la psychothérapie via l'école de leur choix.

Tout autre professionnel des métiers "psy" voulant détenir le titre de psychothérapeute doit se former à la psychopathologie.

(Ancienne dénomination devenue aujourd'hui "psychopraticien").

Vous aurez compris que chaque professionnel des métiers "psy" détient ses propres compétences. Mais ce qui est vrai dans chaque catégorie, c'est qu'au-delà de l'approche, du courant thérapeutique choisi, le rapport avec votre psy sera primordial dans votre avancée personnelle. C'est pourquoi il sera utile de choisir en fonction de vos ressentis et de votre besoin. Peut-être une phrase, des couleurs, un conseil, une rencontre, une image, une photo vous aura attiré. Faîtes-vous confiance, vous seul(e) savez!

Psychopraticienne Certifiée

Formée à l'Approche Pearl

Centre de formation à la psychothérapie

07 69 28 08 69